EAU-04

Enjeux

Assurer la traçabilité du carnet sanitaire sur les réseaux d’eau conformément à la réglementation.

Objectifs pédagogiques

  • Réaliser et remplir un carnet sanitaire en fonction de l’établissement,
  • Assurer la traçabilité des travaux effectués sur le réseau d’eau conformément à la réglementation,
  • Saisir les demandes d’intervention réalisées par les techniciens en interne et les entreprises intervenantes.

Public

Toute personne responsable ou technicien ayant en charge la maintenance des réseaux d’eau sanitaire, chargés d’affaires, technico-commerciaux, responsables d’exploitation et personnel d’encadrement.

Prérequis

  • Connaître les installations sanitaires,
  • Savoir interpréter les documents techniques,
  • Savoir faire des relevés de température pression débit,
  • Connaître les dangers de la légionnella.

Contenu

Qu’est-ce que le carnet sanitaire ?

  • le carnet sanitaire constitue le référentiel de la sécurité sanitaire des réseaux,
  • l’article 1 321-23 du Code de la Santé Publique stipule que ce document doit être mis en place pour chaque installation,
  • l’objectif étant d’avoir un carnet complet de suivi, constamment mis à jour, reflétant l’installation et assurant également le suivi de son exploitation.

Pourquoi un carnet sanitaire ?

  • rappel des risques / élaboration d’une trame de carnet / réglementation.

Avantages indéniables :

  • le carnet sanitaire permet :
    • de connaître concrètement les installations,
    • d’apprécier l’ensemble des travaux qui ont d’ores et déjà été effectués (ou qui sont en cours),
    • une traçabilité des interventions de prévention du risque liés aux légionelles.

Les 2 parties fondamentales du Carnet sanitaire :

  • partie structurelle (sous forme de nomenclature) :
    • reflet des installations,
    • plan,
    • schéma de principe,
    • recensement des différents réseaux de distribution, des équipements, etc.
  • partie exploitation, c’est-à-dire, toutes les interventions humaines relatives à son bon fonctionnement :
    • opérations de maintenance, d’entretien, de surveillance, etc.

Méthodes et moyens pédagogiques

Apports théoriques : supports de cours.

Apports pratiques : exemples, études de cas, échange entre participants.

À l’issue de cette formation, le participant aura, sous forme de documents, la réglementation en vigueur, un glossaire d’abréviations et un répertoire d’adresses utiles.

Modalités d’évaluation

  • Un questionnaire à choix multiples (QCM) en fin de formation (sur demande).

Profil de l’intervenant

Ingénieur spécialisé dans le domaine de l’eau (corrosion, antipollution).

Très bonnes connaissances terrain.

Dirigeant d’une société de traitement et d’analyse de l’eau.

Formateur expérimenté.

Développement durable

Version

20170831 - CL

Contact

  • Caroline Le Maître 01 40 55 14 22 clemaitre@afortech.com

Tarifs 2018

  • tarif Inter : 290 €
  • Repas : 20€/jour.

Tarifs 2017

  • Nous consulter

Durée

7 heures – 1 jour

Sessions de formation

  • Le 04 décembre 2017
    PARIS

Horaires

8h30-16h30

Pour sélectionner des fiches formation vous devez vous connecter ou créer un compte