AMIA-31

Enjeux

A l’issue de cette action de formation, le participant aura pris conscience de l’inmportance des risques liés à l’amiante. Il sera capable, sous la responsabilité de l’encadrement technique, de :
  • maîtriser l’organisation, la sécurité et le déroulement d’un chantier de traitement de l’amiante en place, de l’installation au repli de chantier
  • faire appliquer les modes opératoires et travailler en sécurité ses collaborateurs
  • rendre compte à l’encadrement technique en cas de difficultés particulières ou d’éléments nouveaux.

Objectifs pédagogiques

  • Savoir appliquer un plan de démolition, de retrait ou de confinement ;  connaître les notions d’aéraulique,
  • Savoir appliquer les procédures opératoires spécifiques au type d’activité exercée pour la préparation, la conduite, la restitution des chantiers et les procédures de contrôle en cours de chantier,
  • Appliquer et faire appliquer les bonnes méthodes de prévention pour assurer la sécurité des opérateurs et celles des personnels susceptibles de travailler à proximité du chantier.

Public

Personnel d´encadrement ayant, au sein de l´entreprise, les compétences nécessaires pourdiriger et coordonner l’exécution des travaux, mettre en oeuvre le plan de retrait ou de confinement, ou le mode opératoire,  agés de 18 ans et titulaire d’un contrat de travail à durée indéterminée.

Prérequis

Être titulaire à l’entrée en formation d´un certificat médical d´aptitude aux travaux liés au retrait et au confinement de l’amiante de moins de 2 ans,

Maîtriser le français (lecture, écriture),

Savoir utiliser une calculatrice,

Maîtriser : les 4 opérations courantes, les calculs de base (surface, volume), l’extraction de racine carrée.

Contenu

Connaître le risque amiante :

Identifier le danger amiante :

  • caractéristiques et lpropriétés de l’amiante et ses effets sur la santé (effets cancérogènes, l’effet synergique du tabagisme, etc.),
  • les produits et les dispositifs susceptibles de contenir de l’amiante.

Connaître les exigences de la réglementation « Travail » :

  • interdiction de l’amiante,  prévention du risque amiante et des autres risques afférents aux interventions sur des matériaux amiantés (risques électriques, chimiques, chute de hauteur,…) : protection des travailleurs
  • dispositions relatives à la surveillance médicale et à l’information personnelle des travailleurs,
  • droit de retrait en cas de danger grave et imminent,
  • réglementation relative à l’élimination et au transport des déchets amiantés,
  • les modalités d’identification des matériaux susceptibles de contenir de l’amiante,
  • le plan de démolition, de retrait ou de confinement d’amiante.

Mettre en oeuvre les mesures de prévention adaptées :

Organiser la prévention sur le chantier :

  • choix des méthodes de travail,
  • les notions d’aéraulique.

Appliquer le plan de retrait :

  • plan de retrait, lecture et mise en oeuvre.

Faire appliquer les procédures et engager les moyens prévus pour assurer la sécurité, de l’installation au repli de chantier :

  • les procédures opératoires spécifiques au type d’activité exercée pour la préparation et la conduite,
  • la restitution des chantiers et les procédures de contrôle en cours de chantier,
  • les procédures opératoires garantissant la protection des travailleurs et de l’environnement.

Sont notamment visées :

  • les méthodes de réduction d’émission de fibres d’amiante et les procédures de contrôle,
  • les procédures de décontamination du personnel et des équipements,
  • la mise en œuvre des moyens permettant d’assurer les conditions optimales d’aéraulique de chantier,
  • les procédures d’entrée et de sortie de zone confinée,
  • la mise en œuvre des équipements de protection collective adaptés en fonction des conditions et des caractéristiques particulières du travail,
  • l’application des consignes et des savoir-faire relatifs aux conditions d’utilisation et de maintenance de ces équipements, notamment l’entretien et leur remplacement,
  • choix des EPI adaptés
  • les limites d’efficacité des EPI, y compris les facteurs de protection assignés et les durées de port en continu recommandées,
  • les procédures de conditionnement, d’étiquetage, de stockage, d’évacuation, de transport et d’élimination des déchets,
  • les mesures correctives nécessaires à la bonne réalisation des chantiers.

Repérer les situations anormales, et référer à l’encadrement technique en cas de difficultés particulières

  • situations d’urgence et toutes situations anormales, notamment l’accident ou intoxication,
  • définition de la conduite à tenir dans ces situations et la faire appliquer,
  • enregistrer, assurer la traçabilité des opérations réalisées, les procédures de remontée des informations et de compte rendu, etc.

Manager la prévention des risques :

  • différentes informations à transmettre aux opérateurs sur la prévention des risques liés à l’amiante,
  • savoir-faire nécessaires à l’application des méthodes et procédures à transmettre aux opérateurs.

Méthodes et moyens pédagogiques

Méthode :

Apport technologiques et méthodologiques, présentation et manipulation des matériels et outillages, mise en situation dur stagiaire sur un chantier fictif permettant de reproduire les conditions réelles d’intervention (port des EPI, mise en oeuvre des modes opératoires, travail en zone confinée, procédures d’entrée et de sortie, confinement…), étude de cas.

Moyens :

Ordinateur, vidéo projecteur, films, supports de cours, exercices pratiques, plans de chantier, chantier fictif, plate-forme de travail certifiée CERTIBAT.

Modalités d’évaluation

Au final, le participant passera l’examen permettant d’évaluer les connaissances  et la capacité à réaliser des travaux de retrait ou d’encapsulage d’amiante, de matériaux, d’équipements et de matériels ou d’articles en contenant.

Cet examen comporte une évaluation théorique (20 min sous forme de QCM), et une évaluation pratique de 3h en continu à partir d’une mise en situation concrète sur chantier fictif et d’un entretien oral.

Si les tests sont concluants, délivrance d’une ATTESTATION DE COMPÉTENCE et d’un certificat FORPREV.

Si les résultats sont négatifs, délivrance d’une attestation de participation.

Profil de l’intervenant

– Formateurs certifiés INRS

– Organisme agréé N°003/2012/AMI-S3/31

– Organisme agréé CERTIBAT

Les plus

Un premier recyclage de jours sera effectué au plus tard six mois à compter de la délivrance de l’attestation lors de la formation initiale, les recyclages suivants d’une durée de 2 jours seront effectués au plus tard trois ans à compter de la délivrance de l’attestation lors du recyclage précédent.

Matériel

Tout stagiaire doit être muni obligatoirement de ses vêtements de travail, d’un casques, de gants anti-coupures type 5 et de ses chaussures de sécurité.

En l’absence de ces Equipements de Protection Individuels (EPI), le stagiaire ne sera pas admis en formation.

Informations complémentaires

Afortech dispense cette formation avec un organisme certifié Certibat.

Formacode : 22265

Code Rome : 230

Code NSF i 1503

Formation qualifiante

Version

20170427 - CL

Contact

  • Caroline Le Maître 01 40 55 14 22 clemaitre@afortech.com

Tarifs 2017

  • Tarif Inter : 2500 €

Durée

70 heures – 10 jours

Sessions de formation

  • Dates sur demande, contactez-nous
    Paris (75)

Horaires

8h30-16h30

Pour sélectionner des fiches formation vous devez vous connecter ou créer un compte